Le Forum des passionnés de Setter Anglais

 
dan84
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Sujet Auteur
Messages : 1738
Inscription : 01 janv. 2012 20:58
age : 59
Affixe : pic luchonnais et Rive du haou
localisation : Vaucluse

Climat et pluiiométrie ...determinents

23 mars 2019 11:04

Au delà des préoccupations sur le bon état de conservation de notre oiseau adoré, les chasseurs de bécasses constatent depuis des années que bon an mal an les bécasses arrivent plus tard dans certaines régions et surtout se répartissent en fonction des territoires qu'elles décèlent rapidement comme accueillants ou pas .
Un territoire accueillant pour une bécasse l'est pour son biotope qui va plaire ou moins plaire à l'oiseau mais surtout en premier pour ses qualités à produire la nourriture vivante dont la bécasse a besoin pour manger et donc rester sur place une fois arrivée.
Les vers de terre représentent l'essentiel de ce que mange la bécasse et on sait que si les vers sont quelques fois nombreux dans le substrat , ils sont plus ou moins profonds ou en surface !
Ça dépend de l'état d'humidité des sols et donc du climat plus ou moins pluvieux .
Le changement climatique et ses conséquences sont plus que d'actualité !
Depuis 2013 je tiens un petit relevé sur la pluviométrie dans mon jardin et en 6 ans on voit des écarts qui sont forcement importants sur la présence des bécasses sur la zone .
2013 600
2014 870
2015 718
2016 465
2017 401
2018 1035
des années sèches comme 2016 et 2017 n'ont pas eu le même impact car c'est surtout pendant la saison bécasse et surtout un peu avant qu'on a besoin d'eau sur le territoire qu'on va chasser .
2017 avait été catastrophique car nous n'avions pas eu d'eau au moment nécessaire !
Cette année commence mal ...pour le moment Janvier 4 mn Février 51 mn Mars 4 mn à peine 59 mn en 3 mois et on ne voit pas de dépression arriver !
Cette année je suis en pleine recherche d'un territoire car bien avant la qualité des chiens ...c'est le territoire qui compte le plus .
Pour moi , ce n'est pas raisonnable d'aller chasser à plus de 80 voir 100 km et quand je trace un cercle de cette dimension autour de mon point d'habitation , je ne trouve malheureusement pas de zones qui souffrent moins du changement de climat et de la sècheresse .
Quoi faire ?
Je devrai maintenant avoir quelques belles années pour aller chasser mon oiseau préféré ...mais les années passent et je suis de plus en plus frustré des territoires sur lesquels je peux aller !
La pyrale a déjà détruit un de mes territoires car l'humidité sous les buis secs et morts ne résiste plus ...quand il pleut bien à l'automne ...moi je suis heureux .
 
Avatar de l’utilisateur
setter 26
Juste débourré
Juste débourré
Messages : 51
Inscription : 06 mars 2015 07:36
age : 45
Affixe : Galie des bois
localisation : Drome provencale

Re: Climat et pluiiométrie ...determinents

24 mars 2019 09:26

Salut Dan,

C'est effectivement le lot de chaque bécassier méditerranéen avec comme handicap, le cumul de la pyrale et du manque de précipitation.
Nos territoires subissent une pression importante avec des années avec peu voir pas d'oiseaux .
Ils est super difficile de trouver des territoires acceptant les bécassiers et te souhaite une recherche fructueuse ;;ng;;

Bonne inter saison
 
dan84
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Sujet Auteur
Messages : 1738
Inscription : 01 janv. 2012 20:58
age : 59
Affixe : pic luchonnais et Rive du haou
localisation : Vaucluse

Re: Climat et pluiiométrie ...determinents

24 mars 2019 12:39

setter 26 a écrit :
Salut Dan,

C'est effectivement le lot de chaque bécassier méditerranéen avec comme handicap, le cumul de la pyrale et du manque de précipitation.
Nos territoires subissent une pression importante avec des années avec peu voir pas d'oiseaux .
Ils est super difficile de trouver des territoires acceptant les bécassiers et te souhaite une recherche fructueuse ;;ng;;

Bonne inter saison


Je te remercie et j'attends des réponses et surtout une mais comme tu le dis bien c'est dur de trouver l'endroit tenant compte qu'il faudrait faire 2 ou 300 km pour aller chercher un peu plus de pluviométrie et de fraicheur.
Finalement je me rends compte que je préfère le fourré des chênes verts qui assure un couvert qui plait bien aux bécasses de fin de saisons par rapport aux zones que j'avais dans la Drôme qui se sont vraiment trop découvertes avec la perte des buis .
On est tous dans le même cas à préférer trouver plus d'oiseaux pour les chiens que d'avoir un gros prélèvement en territoire plus facile .
Je vais arriver à la retraite et même si je vais continuer à travailler encore un peu , je pense y consacrer un peu plus de temps ...si ma santé physique me le permet .
Pour cela , je crois qu'il va falloir faire de grosses révisions à la mécanique avec passage au bloc pour le dos et genoux ;hh;;
 
Avatar de l’utilisateur
setter 26
Juste débourré
Juste débourré
Messages : 51
Inscription : 06 mars 2015 07:36
age : 45
Affixe : Galie des bois
localisation : Drome provencale

Re: Climat et pluiiométrie ...determinents

25 mars 2019 08:48

Je croise les doigts pour toi afin que tes acolytes soient plus fréquemment en présence de notre belle et que ta retraite soit pleine de satisfaction bécassierre :se: bec1
 
pascal42
Setterman
Setterman
Messages : 241
Inscription : 16 déc. 2011 16:53
age : 39
Affixe : gitane du fief de la garenne
localisation : Saint Marcellin en F

Re: Climat et pluiiométrie ...determinents

26 mars 2019 19:41

Entièrement d'accord avec toi .

Je suis un peu plus au nord par rapport à toi mais la pluie ne fait que passer à coté de nous et si les années 2016 et 2017 avaient été pas trop mal , 2018 a été trop sec et n'a pas retenu les demoiselles sur nos territoires ni permis de les voir revenir avant leur grand voyage .

Bon courage pour ta remise en forme , tu seras tout neuf après une bonne ré-éducation