Le Forum des passionnés de Setter Anglais

 
Avatar de l’utilisateur
setter 26
Juste débourré
Juste débourré
Sujet Auteur
Messages : 39
Inscription : 06 mars 2015 07:36
age : 45
Affixe : Galie des bois
localisation : Drome provencale

De quand peux dater cette arme ?

11 mars 2018 10:11

Salut à tous,

Ayant récupéré cette arme au détour d'une brocante, je voudrais savoir si vous avez une idée concernant son époque.
L'état de ce fusil est moyen, surtout les canons, mais je trouve la crosse originale
Merci pour vos comentaires

A+ coco

Image

Image

Image

Image

Image
 
Avatar de l’utilisateur
cassaire
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Messages : 7948
Inscription : 06 juil. 2012 18:37
age : 60
Affixe : Râleur
localisation : Provence

Re: De quand peux dater cette arme ?

11 mars 2018 19:32

Pas d'idée pour son âge, mais la crosse est jolie.
Team des Quiloupetout mais Sans poèmes
 
Avatar de l’utilisateur
cassaire
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Messages : 7948
Inscription : 06 juil. 2012 18:37
age : 60
Affixe : Râleur
localisation : Provence

Re: De quand peux dater cette arme ?

11 mars 2018 19:45

C'est des canons Damas? Sous le devant tu n'as pas d'indications?
Team des Quiloupetout mais Sans poèmes
 
dan84
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Messages : 1597
Inscription : 01 janv. 2012 20:58
age : 58
Affixe : pic luchonnais et Rive du haou
localisation : Vaucluse

Re: De quand peux dater cette arme ?

12 mars 2018 10:36

Je dirais qu'il doit dater des années 1820/1830 .Les crosses à cette époque là étaient souvent sculptées comme celle là .
La crosse est bien abimée et elle a été renforcée par des plaques de laiton (où de cuivre).
Le canon est un damas , courant à cette époque .
Les canons de cette époque étaient souvent très usés et même rouillés et piqués.Les cheminées qui reçoivent les amorces sont mortes et à changer...mais ça n'en vaut pas trop la peine.
Ces fusils ont souvent souffert car mal entreposés.Pendant la guerre , les armes devaient être con fiées aux autorités mais par peur de ne jamais les revoir,beaucoup les ont enterré dans de la graisse et des chiffons et c'est là qu'ils ont souffert ! Le manque d’aération a provoqué de la condensation qui a souvent tout attaquée.
Ce n'est pas un fusil de valeur et il ne mérite pas d'y faire des frais importants.
C'est un fusil qui va bien sur une cheminée dans un RDV de chasse quand il est au milieu d'un environnement adapté.
Ce qu'il faut retenir de ces vieilles armes , c'est leur passé et qu'elles ont du voir beaucoup de gibier à une époque bénie ou tous les gibiers pullulaient.
Les chasseurs ne tiraient pas à n'importe quoi car il fallait un certains temps pour les recharger.
La dose de poudre noire puis la bourre qui était rarement une vraie bourre mais souvent du papier gras écrasé pour faire épaisseur et Il mettait la dose de plomb qui était mou ...s'ils arrivaient à s'en procurer ! Encore un peu de papier pour éviter que les plombs ne tombent vers l'avant et les amorces sur les cheminées.
Une bien belle époque de chasseurs pionniers .L'odeur et la fumée de la poudre noire faisait parti du plaisir de la chasse.
 
Avatar de l’utilisateur
novice 12
Setters'adict
Setters'adict
Messages : 1257
Inscription : 01 nov. 2009 16:02
age : 62
Affixe : DEL ROC TRAUCAT
localisation : 12

Re: De quand peux dater cette arme ?

12 mars 2018 12:15

Voilà des d'excellentes explications qui plus est d'un pro.
Merci dan84.
 
Avatar de l’utilisateur
setter 26
Juste débourré
Juste débourré
Sujet Auteur
Messages : 39
Inscription : 06 mars 2015 07:36
age : 45
Affixe : Galie des bois
localisation : Drome provencale

Re: De quand peux dater cette arme ?

12 mars 2018 21:44

dan84 a écrit :
Je dirais qu'il doit dater des années 1820/1830 .Les crosses à cette époque là étaient souvent sculptées comme celle là .
La crosse est bien abimée et elle a été renforcée par des plaques de laiton (où de cuivre).
Le canon est un damas , courant à cette époque .
Les canons de cette époque étaient souvent très usés et même rouillés et piqués.Les cheminées qui reçoivent les amorces sont mortes et à changer...mais ça n'en vaut pas trop la peine.
Ces fusils ont souvent souffert car mal entreposés.Pendant la guerre , les armes devaient être con fiées aux autorités mais par peur de ne jamais les revoir,beaucoup les ont enterré dans de la graisse et des chiffons et c'est là qu'ils ont souffert ! Le manque d’aération a provoqué de la condensation qui a souvent tout attaquée.
Ce n'est pas un fusil de valeur et il ne mérite pas d'y faire des frais importants.
C'est un fusil qui va bien sur une cheminée dans un RDV de chasse quand il est au milieu d'un environnement adapté.
Ce qu'il faut retenir de ces vieilles armes , c'est leur passé et qu'elles ont du voir beaucoup de gibier à une époque bénie ou tous les gibiers pullulaient.
Les chasseurs ne tiraient pas à n'importe quoi car il fallait un certains temps pour les recharger.
La dose de poudre noire puis la bourre qui était rarement une vraie bourre mais souvent du papier gras écrasé pour faire épaisseur et Il mettait la dose de plomb qui était mou ...s'ils arrivaient à s'en procurer ! Encore un peu de papier pour éviter que les plombs ne tombent vers l'avant et les amorces sur les cheminées.
Une bien belle époque de chasseurs pionniers .L'odeur et la fumée de la poudre noire faisait parti du plaisir de la chasse.


Salut Dan,

Merci pour cette analyse de professionel qui as l'air de bien résumer la vie de ce fusil qui porte les traces que tu décrit.
Merci encore

A+