Le Forum des passionnés de Setter Anglais

 
Avatar de l’utilisateur
dan84
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Sujet Auteur
Messages : 1924
Inscription : 01 janv. 2012 20:58
age : 60
Affixe : pic luchonnais et Rive du haou
localisation : Vaucluse

Fabrication d'un capteur de cartouches tirées pour automatique

08 oct. 2018 08:46

Depuis bien longtemps j’avais une idée en tête pour pouvoir récupérer facilement les douilles tirées par un fusil semi-automatique.
Rien de plus embêtant que de chercher par terre pour retrouver ses douilles tirées !
La mauvaise presse de ce système de fusil provient de ce point-là car de nos jours on doit absolument pouvoir ramasser les douilles pour ne pas polluer la nature qui est si chère à tous les chasseurs.
A force de chercher, j’ai vu parmi plein de système, un dispositif d’aimant posé sur le côté du fusil et qui capture les douilles tirées.
Le système parait simple mais quand on veut le mettre en œuvre …c’est vraiment plus compliqué !
Déjà il faut trouver la bonne taille des aimants qui en étant de plus en plus volumineux sont aussi de plus en plus puissants.
La puissance de l’aimant qui est nécessaire pour la capture des douilles est néfaste au fonctionnement du mécanisme !
Si on pose l’aimant sur la carcasse, l’aimantation est trop forte et elle agit sur les ressorts et les pièces en mouvement au point de les ralentir voir même de les bloquer !
Il faut donc mettre une cale pour éloigner l’aimant et diminuer l’effet néfaste sur le mécanisme. On a essayé avec mon copain qui avec moi a fait aussi plein d’essai et on a trouvé que l’aluminium en barrette était aussi la meilleure solution pour isoler et diminuer la nuisance de l’aimantation.
Après on a buté sur la façon de le fixer sur la carcasse avec des colles qui ne résistaient pas à la poussée du recul et à la chaleur du fusil qui chauffait.
Finalement on a trouvé de l’adhésif en double face spécial pour être assez puissant et aussi résister à des écarts de température importants.
Après on a tâtonné en changeant la puissance des aimants qui semblent fonctionner avec une puissance qui se situe entre 30 et 45 kg selon le fusil sur lequel on les pose.
Pour d’autres raisons, il faut aussi laisser un espace entre l’aimant et le doigt d’armement car trop près il freine et on ne peut pas armer …et trop loin les douilles ne passent pas dans le champ d’attirance !
Vous voyez, ce n’est vraiment pas facile de trouver la bonne recette et on se rend compte à l’essai que chaque fusil demande un montage spécial.
Pour le moment et vous allez le voir sur la vidéo, le résultat pour moi n’est qu’à moitié satisfaisant !
Sur le 12 je capture 2 douilles sur 3 et sur le 20 une seule sur 3 !
Sur le fusil de mon pot, ça marche nickel .Je vais rajouter encore une barrette aimantée en espérant que mon problème sera enfin résolu.
Si on arrive à vraiment le mettre au point, c’est un système génial qui devrait être étudié par chaque fabricant de fusil pour être commercialisé sur chaque arme semi-automatique sortie d’usine.

Pièces jointes
DSC_2372.JPG
DSC_2372.JPG (2.25 Mio) Consulté 2673 fois
DSC_2378.JPG
DSC_2378.JPG (1.72 Mio) Consulté 2673 fois
 
Avatar de l’utilisateur
naboodujura
Juste débourré
Juste débourré
Messages : 195
Inscription : 08 août 2017 15:05
age : 63
Affixe : naboodujura
localisation : franche-comté

Re: Fabrication d'un capteur de cartouches tirées pour automatique

08 oct. 2018 09:13

Sinon, tu changes de fusil... personnellement je n'ai jamais pu tirer avec un truc qui fait un bruit de casserole entre deux coups.... et avec un 2 canons, je ne me baisse jamais pour ramasser mes douilles...
 
Avatar de l’utilisateur
dan84
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Sujet Auteur
Messages : 1924
Inscription : 01 janv. 2012 20:58
age : 60
Affixe : pic luchonnais et Rive du haou
localisation : Vaucluse

Re: Fabrication d'un capteur de cartouches tirées pour automatique

08 oct. 2018 09:39

Non...je ne chasse pas avec mes automatiques , juste pour la passée ...quand j'y vais .Aux grives bien sûr... ;;mdr;; pas de confusion qui me ferait chambrer !
C'est juste pour réaliser un défi qui rendrait service à ceux qui utilisent les automatiques à la chasse et qui sont conscient qu'il ne faut pas laisser de douilles tirées dans la nature .
Il ne faut pas critiquer ceux qui les utilisent car c'est un fusil comme un autre et certains sont très à l'aise avec lorsqu'ils utilisent un choke adapté au tir au bois .
A la bécasse j'ai un baby bretton luxe avec une crosse que je me suis refait sur mesure .J'ai un canon de 71 bien meilleur en rendement que les 60 cm proposé sur les fusils bécassiers .
 
Avatar de l’utilisateur
falcor21
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Messages : 2329
Inscription : 06 sept. 2009 20:26
age : 41
Affixe : Du Col de Belluny
localisation : Plaine de la Norges

Re: Fabrication d'un capteur de cartouches tirées pour automatique

08 oct. 2018 12:12

Une pensée vieilles de 28 ans qui se réalise.

Bravo.

Je n’ai plus sorti l’auto depuis 20 ans en partant à cause de cela. Et du confort.
Never give up!
 
Avatar de l’utilisateur
dan84
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Sujet Auteur
Messages : 1924
Inscription : 01 janv. 2012 20:58
age : 60
Affixe : pic luchonnais et Rive du haou
localisation : Vaucluse

Re: Fabrication d'un capteur de cartouches tirées pour automatique

08 oct. 2018 12:21

Si certains sont intéressés de le mettre en place , je vous donnerai tous les tuyaux qui vous permettront de beaucoup moins tâtonner que moi .
Je pense qu'on doit pouvoir arriver à une capture totale des 3 cartouches et franchement c'est super agréable de prendre les douilles tirées d'une seule main pour les mettre dans la poche .
Je pense qu'en faisant de la sorte on donne une bonne image à nos opposants de tous poils .
 
Avatar de l’utilisateur
naboodujura
Juste débourré
Juste débourré
Messages : 195
Inscription : 08 août 2017 15:05
age : 63
Affixe : naboodujura
localisation : franche-comté

Re: Fabrication d'un capteur de cartouches tirées pour automatique

08 oct. 2018 14:41

et un petit filet juste de quoi contenir 3 douilles tout autour de la partie mobile et qui tiendrait avec quelques aimants puissants (dispo sur tous les sites chinois), facile de faire une petite armature en rond alu.
 
Avatar de l’utilisateur
dan84
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Sujet Auteur
Messages : 1924
Inscription : 01 janv. 2012 20:58
age : 60
Affixe : pic luchonnais et Rive du haou
localisation : Vaucluse

Re: Fabrication d'un capteur de cartouches tirées pour automatique

08 oct. 2018 18:45

Le but c est de ne rien avoir autre que l aimant.sur certains fusils ça marche parfait.sur les miens il faut rajouter une autre barrette aimantée pour éviter aussi que les douilles se poussent et se face tomber.il faut de la,surface pour cela.
 
Avatar de l’utilisateur
dan84
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Sujet Auteur
Messages : 1924
Inscription : 01 janv. 2012 20:58
age : 60
Affixe : pic luchonnais et Rive du haou
localisation : Vaucluse

Re: Fabrication d'un capteur de cartouches tirées pour automatique

09 oct. 2018 09:59

Les barrettes aimantés sont en vente sur le site
https://www.supermagnete.fr/aimants-bloc-neodyme

Je ne peux pas vous dire de commander un aimant plutôt qu'un autre car je vous l'ai expliqué ...il faut tâtonner !
Au départ le 33 kg semble idéal pour faire le premier essai Q-50-15-15-N après si ça ne suffit pas comme pour moi , il faut mettre une autre barrette et là encore je commande un peu au pif !
je vais commander deux Q-40x10x10 de 15 kg
Pour la cale en aluminium , on en trouve dans tous les magasins de bricolage et il faut l'ajuster à la taille de l'aimant .Juste épaisseur 5 mn pour éloigner l'aimant des pièces vitales au fonctionnement du fusil.
Ensuite il faut acheter du double face en choisissant un modèle capable de résister au différences de température importantes surtout à la chaleur si on tire beaucoup .
Facile de le couper aux dimensions et de le mettre entre l'aimant et la plaque alu et entre la plaque alu et la carcasse du fusil.
Le positionnement de l'aimant est fondamental car il ne doit pas trop gêner à l'armement donc à l’accès au doigt d'armement sans être aussi trop loin du bord de la fenêtre d'éjection pour que les douilles tirées soient de suite capturées par l'aimant . Voir la photo du calibre 20 A 391
Normalement une cale en alu d'une épaisseur de 5 mn doit suffire.
Rien de bien difficile à réaliser quand on donne tous les tuyaux mais quel bonheur quand ça marche bien .
Bon courage à tous ceux qui veulent essayer...en tout cas aucun risque ...on ne peut que être ravis...ou accepter de chercher les douilles en en perdant toujours au moins 1 sur 3 !
Je reste à votre service pour vous conseiller ...un armurier à la retraite ...ça sert au moins à ça ;;t;;
 
Avatar de l’utilisateur
Joé
Setterman
Setterman
Messages : 238
Inscription : 03 janv. 2006 22:05
age : 67
Affixe : du Val d'Ambronne
localisation : Charentes - Poitou
Contact : Envoyer un message

Re: Fabrication d'un capteur de cartouches tirées pour automatique

23 déc. 2019 20:56

Je suis preneur de toutes les informations pour réaliser ce système sur mon Baikal MP153 acquis pour le poste fixe, là où ça craint. Merci par avance
Heureux les félés car ils laissent passer la lumière. M. Audiard
 
Jordi.
Juste débourré
Juste débourré
Messages : 2
Inscription : 18 avr. 2020 11:00
age : 51
Affixe : --------
localisation : -----------

Re: Fabrication d'un capteur de cartouches tirées pour automatique

18 avr. 2020 12:52

Salut!!

Ceci est une vidéo avec le système breveté et perfectionné avec une efficacité de 90%

salutations

https://vimeo.com/user87754988