Le Forum des passionnés de Setter Anglais

 
dumouli
Juste débourré
Juste débourré
Sujet Auteur
Messages : 2
Inscription : 03 nov. 2011 16:52
age : 57

Montagnes noires

10 déc. 2018 14:48

Sortie matinale du samedi en bzh


Après un temps pluvieux venteux à ne pas mettre un retraité dehors même a l' abri sur un rd PT couvert d' un chaud gilet jaune .
Les Blues ont les campanes au coup,pas de beeper malgré les coups de vent !
Direction les anciennes ardoisières.
Des chorons de chutes d'ardoise bordés de ruisseaux avec des coulées de végétation vegetantes
Tout pousse tout meurt les pieds ds l'eau ou la vase

Avec ce climat elles peuvent penser comme nous : un abri bien au calme !
Et c est parti pour un slalom horizontal et vertical avec la crainte de voir un chien s'empaffer dans une tranchée profonde de plusieurs mètres.
Les ardoisières changent d'un coin du Morbihan à l'autre.
Celles des Montagnes noires ont de longues coulées d'accès pour l'extraction des ardoises!
Un Biotope souffreteux rabougri ronceux avec des lianes de lierre a faire pâlir l'Amazonie !
30 secondes de chasse ! Arrêt patron silence !
Pas tout à fait,je fais un potin d'enfer pour me positionner !
Raté ça vole!
Elle est colorée comme en février :roux bien chaud !
Une sortie sur prairie elle salue ma voiture ,vérifie que le gilet jaune est bien apparent important en Bretagne pour passer les barrages filtrants

Les 2 auxiliaires se relancent pas plus contrariés que ça.
Enfin l'auxiliaire serait plutôt moi,elles elles font tout. Et très bien.
Le parcours simple consiste à suivre les méandres du ru et retrouver les chiennes sur les versants glissants, savonnés.il y a des touffes de végétaux comme un mittage ,du noir qui alterne avec le vert!
4 pattes valent bien mieux qu' un cerveau dans ces conditions.

Je mets un temps fou à les retrouver et cette fois encore l'oiselle se défile


Elles m'échappent ! Les voilà parties sur les sommets des dunes noires.
La haut : du sapin !
Plus de cloche!
Je glisse, varappe, redescends c'est la chienlie aurait dit "Charles"

J'y suis. Simple : une dizaine de bonsaïs solidaires dans le maintien et la survie cachent le bec.
Du vent , les crachins me font cligner des yeux !
une ardoise lancée dans les arbres et zou envolée la Miss

Une poursuite chaotique des fâchées fait que je me trouve une fois de plus a la ramasse. Une montagne de ronce sert de " Trump " entre le purgatoire et l enfer
Où sont elles me dis je en pestant

Un temps de réflexion pour masquer le temps de pause et les voilà
Elles ont verrouillé la fuyarde ou une autre.
Sympa le tableau une chienne a sa tête sur le dos de l'autre. Qui est au patron !Un beau travail qui mérite de fermer le fusil.
Au bruit de la fermeture un départ fulgurant devant la tête des chiens qui rend le coup de fusil infaisable. Pas de regrets c'etait sympathique et je le dis à mes copines . C est le moment choisi par une deuxième bécasse pour se défiler!!!
P!
On est au sommet et elles sont à dache.


Je domine pas le sujet mais le paysage. Où aller après 3/4 h de chasse.
Je suis trempé,le vent reste présent, le crachin intermittent bien infiltrant...

A gauche ça monte et ça descend , à droite c'est l'inverse!

Tout droit !!! On reste au sommet pour passer un grillage de protection de plantation. Les bécasses sont souvent dans les "flaches" ( grandes herbes jaunes) qui poussent sur les coupes faites le long de la clôture. Enfin il faut de temps à autres une touffe d'arbustes!
Rien aux premières trop de vent.
Un petit creux, un fouillis de vieux bois coupé et départ d'un chevreuil !
Il s'emmêle les pinceaux ,culbute et part vers moi!!!
Par moment on en rencontre plus que les bécasses !!
Un trou dans la muraille !!! C'est nouveau on fonce dans ce paradis de jeunes feuillus inaccessibles depuis des lustres.
Indescriptible , fabuleux, même en rêve mieux que Brocéliande il y a 40 ans!
Dix en 1h1/4!
Tout y était : pairons,coureuses,soupières, inconscientes...intirables !! Il reste des feuilles.
Nous mettrons un temps fou a retrouver le passage de la clôture sans compter les arrêts sur les oiselles déjà bloquées
j'ai chaud !!
Le bonnet reste lourd des arrosages fréquents
Il nous reste a trouver le moyen de fermer le cercle .
Voiture séparée par des couloirs de tranchée, les chutes d'ardoise vicieuses comme tout font que je préfère rejoindre un chemin Communal pour retrouver une nature plus hospitalière
Je n'y suis plus,trop d'images un vrai plaisir ..
On rêvasse et d'un coup ? Mais où sont elles?
Arrêt mais où ?
La dernière fois elles galopaient à 200m devant.
Du sapin !
J'avance, j'écoute,je scrute à la recherche de blanc ou de rouge pour les colliers car souvent ils valident la tâche blanche fondue dans la végétation.
Une cloche , lente, faible.. Ça coule!
Les voilà
Un joli coin de ronces ! Incontournable !
Allez on va tenter de conclure cette sortie.

Je passe devant le chiennes ,un maximum de bruit.
Un oiseau qui met un temps énorme pour s'extraire du merdier pour aussitôt retomber!
Voilà !
Belle matinée on rentre !
Rinçage des cabots,brossage pour ôter les brindilles des poils,pas de bobos dodo pour elle repas pour moi
A +