Le Forum des passionnés de Setter Anglais

 
Avatar de l’utilisateur
gilles3364
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Sujet Auteur
Messages : 2007
Inscription : 15 avr. 2009 11:33

Re: quête et chasse de la bécasse coup de gueule

17 janv. 2020 15:06

Tu sais marc, chien adulte, d'accord tu ne vois pas les étapes de l'évolution jeune age mais tu évites aussi toutes les destructions en tout genre sick
La relation au maitre et bien s'il passe par là, Joel le copain de Jojo pourrait nous en parler.
J'ai eu la chance de chasser une journée avec lui et son chien Iago qui de mémoire est un chien qu'il a eu à 3 ans et vu la complicité maitre chien que j'ai vue, tu peux prendre un chien adulte c'est pas un souci.
Terrible bon souvenir ce Iago, une machine a chopper des bécasses :mrgreen:
 
arnauddu48
Juste débourré
Juste débourré
Messages : 96
Inscription : 13 déc. 2018 17:01
age : 62
Affixe : du grand arrigan ;OSLO
localisation : la bastide48250

Re: quête et chasse de la bécasse coup de gueule

17 janv. 2020 15:26

Marc a écrit :
Arnaud, oui les cotations aident, je suis d'accord, toutefois, avant que l'étalon ait 5 ou 6 ans, à mon avis difficile de "qualifier" la descendance, c'est juste une remarque, pas une critique, et cela n'est que 50% de la reprodution, car si la chienne rest au chenil et ne chasse aps, à mon avis, on se plante un peu, à mon avis, au départ.

Ensuite, oui Daniel je pense qu'avec un chien adulte, il y a moins de risques, même si bien évidemment, le prix est différent. Mais c'est surtout l'aqproche qui est différente, c'est faire le choix de ne pas voir grandir et/ou progresser son chien, et je comprends que cela puisse poser des problèmes à certains, mais l'âge venant, il reste moins d'années à chasser, donc on recherche plus la "rentabilité à court terme", même si je n'aime pas le terme pour des êtres vivants. Concernant le prix, en y regardant de plus près, je ne suis pas sûr que la différence soit si grande que cela avec un chiot que l'on a amené à 18 ou 24 mois. En effet, si on compte tout, prix du chiot, alimentation, vétérinaire, dressage (si le propriétaire le souhaite), je pense que le calcul économique ne doit pas être si aberrant que cela.

En tous cas, voilà une discussion bien intéressante, et bien sur personne n'a la solution, autrement nous l'utiliserions tous.
Salut Marc ,les lices ont aussi leur cotations et comme pour les males on peut connaitre les résultats de leur descendance ,et leur résultats en compétition .De plus depuis quelques années ,les femelles peuvent être présentées au tac ,qui est une épreuve qui n'a rien a voir avec le tan.Si une chienne est admise au tac c'est qu'elle a fait un parcours qui correspondrait a un exellent en trial (la sagesse au feu n'est pas obligatoire).une chienne qui a le tac a droit à la cotation 4.Le tac donne la possibilité à des amateurs qui ont des chiennes de qualité de le faire savoir .La mére d'oslo (mon chien ) Ina du grand bergoin n'a jamais fait de compétition contrairement à tous les autres chiens du pédigré ,mais elle a son tan ,et a était championne des landes de saint hubert .Elle a fait deux portées seulement,avec le même étalon Géronimo du champ boquillon ,une avant celle d'oslo ,de cette premiére portée ,seul deux chiens sont nés.Un Mâle une femelle .Cette femelle a été jusqu'en finale de la coupe de france des novices avec l'équipe d'Aquitaine.Je pense que cette chienne peut être considérée comme une reproductrice intéressante .Prendre un chien adulte est une solution efficace et plus sure ,mais voir l' évolution d' un chiot ,c'est aussi de bons moments quand ça se passe normalement !
 
arnauddu48
Juste débourré
Juste débourré
Messages : 96
Inscription : 13 déc. 2018 17:01
age : 62
Affixe : du grand arrigan ;OSLO
localisation : la bastide48250

Re: quête et chasse de la bécasse coup de gueule

17 janv. 2020 15:29

arnauddu48 a écrit :
Marc a écrit :
Arnaud, oui les cotations aident, je suis d'accord, toutefois, avant que l'étalon ait 5 ou 6 ans, à mon avis difficile de "qualifier" la descendance, c'est juste une remarque, pas une critique, et cela n'est que 50% de la reprodution, car si la chienne rest au chenil et ne chasse aps, à mon avis, on se plante un peu, à mon avis, au départ.

Ensuite, oui Daniel je pense qu'avec un chien adulte, il y a moins de risques, même si bien évidemment, le prix est différent. Mais c'est surtout l'aqproche qui est différente, c'est faire le choix de ne pas voir grandir et/ou progresser son chien, et je comprends que cela puisse poser des problèmes à certains, mais l'âge venant, il reste moins d'années à chasser, donc on recherche plus la "rentabilité à court terme", même si je n'aime pas le terme pour des êtres vivants. Concernant le prix, en y regardant de plus près, je ne suis pas sûr que la différence soit si grande que cela avec un chiot que l'on a amené à 18 ou 24 mois. En effet, si on compte tout, prix du chiot, alimentation, vétérinaire, dressage (si le propriétaire le souhaite), je pense que le calcul économique ne doit pas être si aberrant que cela.

En tous cas, voilà une discussion bien intéressante, et bien sur personne n'a la solution, autrement nous l'utiliserions tous.
Salut Marc ,les lices ont aussi leur cotations et comme pour les males on peut connaitre les résultats de leur descendance ,et leur résultats en compétition .De plus depuis quelques années ,les femelles peuvent être présentées au tac ,qui est une épreuve qui n'a rien a voir avec le tan.Si une chienne est admise au tac c'est qu'elle a fait un parcours qui correspondrait a un exellent en trial (la sagesse au feu n'est pas obligatoire).une chienne qui a le tac a droit à la cotation 4.Le tac donne la possibilité à des amateurs qui ont des chiennes de qualité de le faire savoir .La mére d'oslo (mon chien ) Ina du grand bergoin n'a jamais fait de compétition contrairement à tous les autres chiens du pédigré ,mais elle a son tac ,et a était championne des landes de saint hubert .Elle a fait deux portées seulement,avec le même étalon Géronimo du champ boquillon ,une avant celle d'oslo ,de cette premiére portée ,seul deux chiens sont nés.Un Mâle une femelle .Cette femelle a été jusqu'en finale de la coupe de france des novices avec l'équipe d'Aquitaine.Je pense que cette chienne peut être considérée comme une reproductrice intéressante .Prendre un chien adulte est une solution efficace et plus sure ,mais voir l' évolution d' un chiot ,c'est aussi de bons moments quand ça se passe normalement !
 
arnauddu48
Juste débourré
Juste débourré
Messages : 96
Inscription : 13 déc. 2018 17:01
age : 62
Affixe : du grand arrigan ;OSLO
localisation : la bastide48250

Re: quête et chasse de la bécasse coup de gueule

17 janv. 2020 15:39

je voulais dire a propos d'ina du grand bergoin : elle a son tan ,son tac ,et est championne des landes de saint hubert .Il me semble que jojo a écrit hier que vilno était côté 4 (si je ne me trompe pas),il a fini côté 6 ,preuve que sa participation à la naissance de champions a continuée aprés la portée de ton chien .
 
Avatar de l’utilisateur
henri30
Setterman
Setterman
Messages : 411
Inscription : 13 déc. 2008 18:36
age : 67
Affixe : dune,myrtille de la doye
localisation : 30 cévennes gardoise

Re: quête et chasse de la bécasse coup de gueule

23 janv. 2020 12:44

Trés intéréssant cette notion d'épigénétique , va falloir que je revois mes certitudes :oops:
En fouillant un peu ,on trouve ça :


V. Grandjean ⁎ , M. Rassoulzadegan
Inserm U636, université de Nice, parc Valrose, 06100 Nice, France

Auteur correspondant.

Résumé
Tous les organismes vivants héritent de leurs parents deux types d’information : une information génétique et une information épigénétique. Contrairement à l’information génétique, l’information épigénétique n’est pas portée par l’ADN et ne suit pas les lois de Mendel. Ces dernières années, plusieurs analyses indépendantes ont montré l’importance de facteurs épigénétiques dans la survenue, et, plus important, dans la transmission de certaines pathologies. Ainsi, il est maintenant clairement établi que certaines pathologies humaines familiales pour lesquelles aucun déterminant chromosomique à transmission mendélienne n’a pu être identifié ne sont pas associées à des altérations de la séquence nucléotidique d’un gène mais sont le résultat de modifications épigénétiques. Or jusqu’à présent, on considérait que ces modifications épigénétiques étaient soit associées à des changements transmissibles de la molécule d’ADN, comme la méthylation, ou bien liées à des changements de la structure de la chromatine. Récemment, nous avons mis en évidence un nouveau mode de transmission de l’information épigénétique par le gamète mâle via les molécules d’ARN. Cette découverte, à savoir que les molécules d’ARN contenues dans le noyau d’un spermatozoïde régulent l’expression d’un certain nombre de gènes par des voies épigénétiques et que cette régulation est transmissible aux générations via des modes non génomiques, est sans aucun doute très importante tant sur le plan fondamental que sur le plan appliqué.


Ce serait donc les mâles les responsables :D
VOIR DES BECASSES
 
filou33
Juste débourré
Juste débourré
Messages : 165
Inscription : 06 déc. 2010 13:28
age : 48

Re: quête et chasse de la bécasse coup de gueule

23 janv. 2020 13:42

Selon cette étude l epigenetique serait transmise par les gamettes mâle et on peut la caracteriser par une souplesse particulière de certains gènes,il semble probable que les ovules de la chienne y soi aussi sujet pour leur part adn même si le côté arn doit être stable
En tout cas cela montre que la responsabilité du chasseur sir l éducation de son chien va influer sur ses futures transmission génétique,ce qui semble logique dans un processus d évolution
 
Avatar de l’utilisateur
gilles3364
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Sujet Auteur
Messages : 2007
Inscription : 15 avr. 2009 11:33

Re: quête et chasse de la bécasse coup de gueule

23 janv. 2020 14:24

C'est bien ce qu'on disait plus haut des parents trialer c'est super mais faut aussi qu'ils chassent régulièrement.
Dans le monde du chien courant il se dit même qu'il est préférable de faire reproduire des mâles avec de la bouteille que des jeunes de 2 ans à cause du patrimoine épigénétique qui sera plus riche ???
 
pierre2a
Setterman
Setterman
Messages : 400
Inscription : 06 mai 2018 09:43
age : 43
Affixe : pierre
localisation : corse du sud

Re: quête et chasse de la bécasse coup de gueule

31 janv. 2020 12:41

gilles3364 a écrit :
C'est bien ce qu'on disait plus haut des parents trialer c'est super mais faut aussi qu'ils chassent régulièrement.
Dans le monde du chien courant il se dit même qu'il est préférable de faire reproduire des mâles avec de la bouteille que des jeunes de 2 ans à cause du patrimoine épigénétique qui sera plus riche ???


Bonjour,
Je rejoins Marc, faire reproduire une chienne de deux ans est un non sens...A cette âge là elle n’a rien prouvé .
Il y a peut être trop d’écart entre le monde de l’élevage professionnel et celui du chasseur du dimanche que nous sommes tous.
On produit des chiens qui vont loin, très loin mais sur le terrain en chasse pratique du recherchons des chiens qui tournent à 150m.
Nous voulons des chiens méticuleux et l’on sort des TGV ...et l’arrêt dans tout ça ?
Amitiés
 
Avatar de l’utilisateur
Marc
Bluebelton'adict
Bluebelton'adict
Messages : 2227
Inscription : 30 juin 2003 10:39
Contact : Envoyer un message

Re: quête et chasse de la bécasse coup de gueule

31 janv. 2020 13:43

Arnaud, oui je connais le TAC, même si pour moi, donner une cotation 4 à une seule épreuve est un peu surcôté, mais çà a au moins le mérite d'exister.

Je m'explique concenrant la cotation 4. Lorsque tu voies les classeements que doit avoir 1 male pour 1 cotation 4, je trouve qu'une cotation 3, ce qui est loin d'être nul, serait le "juste prix" d'un TAC, mais c'est 1 détail.
Marc